Sombre Clair

Ce dimanche, dernier jour de l’édition 2021 des Vieilles Charrues, a été marqué par la visite de Roselyne Bachelot. En marge de cette visite, des tensions ont éclaté entre les organisateurs et le maire de Carhaix, Christian Troadec.

Un échange très tendu entre Jean-Luc Martin, président du festival des Vieilles Charrues, et Christian Troadec, maire de Carhaix a eu lieu suite à la visite de la ministre de la Culture. La raison étant la plainte déposée par un bénévole du festival à l’encontre de M. Troadec, quelques jours plus tôt.

Un pass sanitaire non valide

Le maire de Carhaix se serait rendu vendredi soir sur le site des Vieilles Charrues, mais aurait été refusé à l’entrée du site car les personnes l’accompagnant n’auraient pas eu leur pass sanitaire sur eux. C’est à ce moment-là que Christian Troadec aurait proféré des insultes face au bénévole assurant le contrôle. Une version confirmée par 5 autres bénévoles, d’après les sources du Télégramme.

Une version plus nuancée de l’intéressé

De son côté, le maire de Carhaix assure qu’il n’y a eu ni insultes ni injures, tout en dénonçant une « machination politique ». Selon lui, son badge d’accès ne fonctionnait pas, et il aurait du faire le tour du site pour accéder par l’entrée festivaliers. « Rendus là-bas, on nous a demandé nos cartes d’identité, qu’on avait pas ».

On rappellera à toutes fins utiles qu’un pass sanitaire n’est valide que sur présentation d’une carte d’identité.

Concernant la plainte, la gendarmerie a indiqué que le parquet de Brest étudiant la qualification précise à lui donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire également