La Magnifique Society aka le festival le plus chill de France

Ahhh.. la verdure, les arbres, l’air pur et frais de la forêt, l’impression de se reconnecter à la nature… Bienvenue au Parc de Champagne à Reims ! Au programme, pas de pique-nique de prévu mais plutôt assister à de bons gros concerts qui vont résonner jusque dans la ville.

 

<em>© Romane Caroline</em>

© Romane Caroline

 

C’est une première pour l’équipe d’Esprit Festivalier d’avoir l’occasion de participer à ce joli festival qu’est La Magnifique Society. Pour cette 3ème édition, le festival a vu les choses en grand : tant au niveau des stands de nourriture que des activités comme celle de l’Arcade installée auprès de la scène « Club Trotter ». Ce que j’ai personnellement adoré, mais ça c’est parce que je suis obsédée par tout ce qui touche à la communication et à l’image de marque, c’est la charte graphique choisie pour représenter l’événement. Pas mal avant-gardiste, la principale couleur utilisée étant le vert fluo, ça colle à la perfection avec le style que veut afficher le festival. Ca matche également avec les artistes sélectionnés pour cette nouvelle édition. Ambiance éclectique, puisqu’on passe du rap au rock, en passant par le hip-hop, le jazz et l’éclectro-pop, les choses sont cohérentes.

 

Romane et moi sommes arrivées le vendredi et avons commencé les festivités en trombe puisque l’on a pu découvrir de superbes artistes tels que Laazy et Delgres et redécouvrir nos artistes favoris comme Franz Ferdinand, Die Antwoord et Columbine. Autant vous dire qu’on n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

 

<em>© Romane Caroline</em>

© Romane Caroline

 

Ce qui a rendu le festival agréable, c’est clairement le cadre, mais aussi la gentillesse des personnes travaillant sur le site tout au long des 2 jours que l’on a fait. L’ambiance était super détendue, sans prise de tête, on ne ressentait aucunement le stress, ni la pression comme on peut parfois le ressentir dans certains festivals. Bref, c’était vraiment une bonne occasion pour venir profiter du soleil encore un peu timide et se détendre autour d’une bonne coupe de champagne (je tiens à le souligner car encore une fois ce n’est pas à tous les festivals qu’on en trouve, pour ma plus grande tristesse…).

 

Les shows étaient tous aussi dingues les uns que les autres, ceux qui m’ont le plus marqué étant ceux de Laazy, Die Antwoord, Columbine, Caballero & Jeanjass, Bagarre et Nekfeu. Quasiment que des gros noms je vous l’accorde, mais le public était pas mal déchaîné pour ces artistes. Une autre chose que j’ai apprécié, c’est qu’entre les 3 scènes (La Mainifique, La Central Parc et La Club Trotter), on avait vraiment de l’espace pour bouger. Que l’on décidait d’être devant ou assez loin, en général nous n’étions pas tous collés et serrés comme des sardines et ça, ça fait vraiment du bien. La bonne ambiance était donc au rendez-vous avec un public majoritairement composés de jeunes. Ambiance bon enfant puisqu’il y avait un stand karaoké, un autre où on pouvait danser dans une mini caravane sur des sons de boîte de nuit et pour couronner le tout, il y avait même une machine qui faisait de la barbe à papa. Concernant la nourriture comme dit plus haut, il y en avait pour tous les goûts : de la poutine (dommage qu’Angèle n’était pas là), des tacos, des crêpes, des falafels, des burgers, des wraps, des glaces artisanales, des jus de fruit frais… on n’a pas eu le temps de tout tester même si on aurait bien aimé.

 

<em>© Romane Caroline</em>

© Romane Caroline

 

Seul pétit bémol à relever : le son était beaucoup trop fort. On entendait énormément les basses, c’était assez désagréable parfois  et même si on allait écouter un artiste à la scène d’à côté, en s’éloignant de la précédente, on entendait encore pas mal l’autre artiste jouer.

Sinon, le reste était parfait !

 

Perso, je sais maintenant où passer mes prochaines vacances la saison prochaine 😎 

Merci La Magnifique.

 

Photo de couverture : © DarkRoom

Laisser un commentaire